Then, legalize it


Je n’avais pas prévu de billet pour ce 8 mars…. Non, je ne voulais pas que mes dires se perdent ou se fondent dans l’océan des mots et de discours autour de cette célébration internationale. Non je ne voulais pas écrire un article de plus, de trop.

Oserai-je taire ma conscience? Elle m’impose de parler, de crier, de prendre position…. parce que je suis une femme.

Une femme lasse de constater que malgré le  fait que des avancées notoires ont été faits pour certaines femmes dans le monde et précisément en Afrique, il y en ait qui souhaitent nous faire revenir derrière derrière dans des temps immémoriaux que les moins de 50 ans ne peuvent pas connaître.

12821595_1295189457164905_3444373062940337136_n

Oui  mes congénères pensent que si  Monsieur  se défoule sur sa douce moitié tel sur un punching ball, c’est forcément à raison et jamais à tort ; et ceci pour des raisons aussi absurdes que le fait de brûler le repas, se disputer avec lui ou sortir sans le prévenir….. Le plus révoltant est que ce point de vue est partagé par les femmes qui justifient là violence et abus.

« Quand on pensait avoir fait un pas, un bond en avant, certains s’amusent à nous ramener 100 ans plus tôt »

A tort, beaucoup de femmes pensent que l’émancipation de la femme africaine est arrivée avec les indépendances; il n’en est rien: Dès la fin 1920, Au Nigéria, les femmes font attendre leur mécontentement pour plus de droit…

Nous prenons tellement nos droits pour acquis et nous réalisons pas les luttes qui ont été menées pour en arriver là! Je reprends la situation avalisée par  36.1 % des femmes qui estiment que leur conjoint sont en droit de les frapper par ce que qu’elles sont sorties sans prévenir…. quelque part sur la planète terre, une femme a été tuée pour la même raison donc, tant qu’à faire Legalize it… et privilégions les méthodes radicales en lieu et place des méthodes douces telle que le dialogue…

La violence, les discriminations, les humiliations légitimées par les femmes!

« Elle l’a bien cherché »

 

12321320_10153495244706849_8028140227831771109_n

 

En France, ils ont les sondages et nous, les présomptions! 27% des français pensent que l’auteur d’un viol est moins responsable si la victime portait une tenue sexy  et on y apprend que NON veut dire OUI pour 20%. J’en souris! Au 21ème siècle, il y en a qui pensent ainsi! Et c’est pas fini, 76% estiment que « les femmes ont plus tendance à considérer comme violents des événements que les hommes ne perçoivent pas comme tels« *. En plus, nous nous faisons des films et sur évaluons les menaces. J’en ris! Si cela se pense en France, et si l’on arrive à avoir des chiffres, je me demande qu’elle est la situation réelle dans nos pays africains où l’omerta règne sur le sujet.

« Avoir le droit de dire NON! C’est aussi mon droit! Avoir le droit de choisir c’est aussi mon droit! »

Nous n’avons de cesse de le dire, le clamer haut et fort tellement c’est évident! Mais alors qu’en France 27% des français pensent que l’auteur d’un viol est moins responsable si la victime portait une tenue sexy en Afrique du Sud, 40% des Sud-Africaines seront violées dans leur vie (de même que 3,5% des hommes), plus du quart des hommes admettent avoir déjà commis un viol et le quart des violeurs sont séropositifs*. Dans leur malheur, seuls 14% des violeurs passeraient en jugement. Pour justifier l’injustifiable, en Afrique du Sud, le terme « viol correctif » est apparu pour redonner envie à celles qui sont ouvertement lesbiennes, l’amour du phallus; il serait donc plus tolérable vu qu’il a une dimension humanitaire. #bandedelaches

Le viol dans la plus part des cas n’est pas sévérement sanctionné. De l’autre côté, sous nos cieux, une femme mariée ne peut crier au viol, elle doit assouvir les désirs de son homme et si elle s’y refuse, il a le droit d’user de force pour assouvir ses désirs à lui.

Et pour finir tant qu’à faire puisqu’elle l’a bien cherché, Legalize it!

« Plus j’avance, plus je m’aperçois que l’on recule »

Let’s Legalize it et confirmons que l’Homme est un Animal comme les autres!

Legalize it et vivons la vie des femmes qui valent moins que la vache ou autres animaux sacrés… Et là peut-être nous apprécierons mieux l’héritage de femmes que je respecte car elles ont ouvert la voix, elles ont dit NON en réclamant le droit d’être traité comme un ETRE HUMAIN tout simplement….

Untitled

Et pour ce, Non, ne me souhaitez pas une bonne fête car ceci n’est pas une fête, mais le moment lutter pour plus de droit et de considération. Le 8 Mars c’est l’occasion de regarder le chemin parcouru mais aussi de monter au créneau pour dénoncer les injustices!

Prenez le code civil, le code de la famille, ouvrez les yeux… Enseignez aux petits garçons et aux petites filles qu’être un garçon n’est pas un privilège! Enseignez aux petites filles qu’elles ne sont pas des citoyennes de seconde zone mais des citoyennes à part entière dont la voix ne compte pas pour le recencement.

Source: Aufeminin.com

Sources: LePoint

12 commentaires sur « Then, legalize it »

  1. Tout à fait d’accord avec ton post… Suis tellement choquée de certaines choses parmi lesquelles le fait que certaines femmes trouvent les SEVICES dont les femmes sont victimes tout à fait justifiés, parfaitement normaux 😮
    Il est important de rappeler aux femmes la signification du 8 mars, les très (trop) nombreux combats qu’il reste encore à mener concernant l’égalité, la parité, juste la reconnaissance de droits fondamentaux dans certains cas/pays… 😦

    Aimé par 1 personne

  2. Rien à redire, sauf peut-être loool… Pour moi, les sévices sont une conséquence, disons la face visible de l’Iceberg. Le mal plus profond est celui de la chosification de la femme dans la société contemporaine Africaine et même Occidentale. Le mal profond est le fait que les femmes aient acceptées elles-mêmes de l’être. Ex: regarde les pubs de tous les grands parfums et dis-moi si tu aimes l’image qui est donné dans 70-80% de la femme. Lorsque la femme n’est vue que sous le prisme du sexe et de la reproduction, on finit par arriver à ce genre d’extrêmes.

    J'aime

    1. J’ai toujours eu un souci avec pourtant, je devrais y être habitué depuis le temps. Mais à chaque fois je demande si c’est nécessaire pour vendre du parfum. On avance avec des clichés et c’est aussi le drame. Si seulement mes soeurs avaient conscience de tout ceci tsuip

      Aimé par 1 personne

  3. « 27% des français pensent que l’auteur d’un viol est moins responsable si la victime portait une tenue sexy » Sérieux????????
    Mince! On a vraiment reculé de 100 ans…

    Aimé par 1 personne

Alors, t'en penses quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s