Sans port ni attache… TBCS2E3


Source: https://goo.gl/6T0XDF

J’ai toujours eu un problème avec les valeurs ou toute autre considération religieuse ou traditionnelles que l’on brandit au gré de nos envies. Samantha, tu comprendras que  pour cette épisode  je fasse fi de ces considérations en sachant que si on devait parler de ça pour quelque sujet que ce soit beaucoup d’entre nous n’auraient pas d’autre choix que le silence.

Bref….

Pour ce 3ème épisode, je me dois d’écrire sur « Jeunesse africaine: lorsque le phénomène sexfriend défie nos valeurs » et franchement ce n’est pas de gaieté de coeur….

Un ange passe….

Affaire de des avantages d’une vie de « couple » sans les désagréments qui vont avec….

NTAP sexfriend même c’est quoi? Alors c’est deux personnes du même sexe ou pas (quoi?) qui décide d’avoir une relation TCHOUKAM PASS autrement dit  on échange les fluides sans jamais exiger QUOIQUE CE SOIT. Dans ce genre de relation, point de sentiment, de jalousie, de compte rendu, et sont monnaies courantes les uniques prises de RDV pour échanges de bons procédés. Autre point à noter, la notion de « sortir » ensemble est inexistante dans ce genre de relation.

MAIS ENCORE…

D’où ça vient ?

Si le principe – avoir à portée de main un mâle toujours prêt à rendre service et à satisfaire notre libido – ne date pas d’hier, on en parlait nettement moins librement qu’aujourd’hui et surtout on ne lui donnait pas de véritable qualificatif. Rendons donc à César ce qui lui appartient et remercions les incontournables héroïnes de Sex and the City qui n’ont pas hésité, lors d’un épisode de la deuxième saison de la série, à développer et à encourager le concept du « fuck friend » !

A quoi sert-il ?

En période de jachère sentimentale et donc bien souvent sexuelle, il existe plusieurs manières de gérer la situation.Certaines prennent leur mal en patience en attendant de croiser le prochain crapaud qui pourrait se transformer en prince charmant, d’autres préfèrent se satisfaire de temps à autre grâce à un petit canard en caoutchouc ou tout autre sextoy vibrant ou non ! NTAP! Est ce qu’il y a alors le moule de ça!

Et enfin, il y a celles qui ne veulent pas se passer d’un réel contact physique, qui ont envie et besoin d’un vrai corps à corps et qui ne renoncent pas à une étreinte fondée uniquement sur le simple plaisir. Ces dernières font alors appel au bien nommé fuck friend. A ne surtout pas confondre avec un escort boy ou un prostitué mâle. Cela n’a rien à voir.

 BON A SAVOIR: Non seulement, ledit « sex buddy » est quelqu’un que l’on connaît bien mais surtout, il ne se fait pas rémunérer pour ses performances !

Comment préparer son cocktail

Il vous faut ce tout en 1:

– Un homme avec lequel on a déjà eu des relations sexuelles plus que satisfaisantes. ( Bah oui tant qu’à faire)
Il peut avoir été un ex. Mais à condition que la rupture soit 100% digérée par vous deux.
– Il est pour explorer de nouveaux univers… par exemple le championnat de gymnastique acrobatique.
– Son corps nous inspire et nous donne envie.
– Il a le compliment facile et généreux.
– On est amis et on se respecte. Entre les deux : pas de jugement.
– Il est plutôt disponible  et répond rapidement lorsqu’on fait appel à lui. Su su les problèmes de plomberie n’attendent pas
– Il est célibataire.

Les règles d’or du sexfriend

C’est une histoire de sans port ni attache qui obéit cependant à un code d’honneur.

– Pas de ndolo l’amour.

– Il n’existe pas de mots doux après le 7ème ciel.

– Les règles sont claires et connues…. Na TCHOUKAM PASS

– Le sex friend n’est pas le mec sur qui on flash. Merci de faire la part des choses dès le début

On adopte toujours le réflexe préservatif avec son « sex friend ». Il tient peut-être aussi ce rôle auprès de nombreuses autres femmes célibataires…

– Comme je l’ai dit plus la notion de sortir ensemble est banni du vocabulaire…

On apprend à ne pas se montrer exclusive. Des fois qu’il assure la vidange chez d’autres cousines

– On le remplace dès qu’on a une ouverture franche avec un potentiel chéri coco

Voilà pour les détauxails

Maintenant à la question de savoir si ça va à l’encontre de telle ou telle valeur je ne veux pas moi rentrer dedans. Chacun fait ce qu’il veut de son corps et de sa vie; le plus important étant d’assumer ses choix. Par contre, la vérité est que trop souvent des personnes parties pour free-styler finissent par devenir cul et chaise les meilleurs époux du monde….

Source Aufeminin.com

Sur ce bien le bonjour…

AgnèsChristianElieElsa, Fosto FONKAM.

Au cas où vous passez par là pour la première fois, The Blog Contest ce n’est que ceci et en sommes à la 2ème saison A nous revoir le 20 Juin 2015.

Ps : et si pour une fois on parlait politique, philosophie ou autre….je dis ça comme ça; c’est une proposition.

PEACE

  1. Bel article, merci pour avoir évoqué les règles d’or, on ne sait jamais (rire), j’ai juste retenu dans cet extrait: « tu as malmené mon corps toute la nuit »

    J'aime

    Réponse

    1. yeuch je te crahir a ta maman

      Aimé par 1 personne

      Réponse

  2. Mamouuu, les gens n’ont pas pitié de vous heinnn…En tout cas bel essai. La partie de jugement là, j’ai aimé ta douceur à l’éviter lol. Parfois informer seulement est mieux.

    Aimé par 1 personne

    Réponse

    1. Ma chère douleur a chanté c’est ta vie faut pas que ça me regarde… chancun n’a qu’à faire son introspection ohhhhhh.

      Aimé par 1 personne

      Réponse

      1. Loooool toi-même tu as les références. Mais tu es la seule à l’heure heinnn.

        Aimé par 1 personne

  3. Bel article

    J'aime

    Réponse

  4. Bon article, comme d’habitude… Et les points à retenir avant de s’enger dans ce type de relation sont très importants!!!!!! Beaucoup l’oublient et après se plaignent de s’être fait rouler… C’est comme quand on a un nouvle appareil, faut bien lire la notice avant de le mettre en marche… 😉

    Aimé par 1 personne

    Réponse

    1. Comme tu l’as dit il faut bien lire la notice krkrkrkrkrkr… Affaire de comparaison hin

      J'aime

      Réponse

  5. Vraiment ma belle.cet article est juste tip top. J’adore ton humour jusqu’à j’ai fait »ntap » aussi en lisant.
    sinon c’est vraiment un sujet ki ma toujours intrigué mais sans m’attirer plus que ça. Sil yen a ki trouvent leur compte tant mieux pour eux.

    J'aime

    Réponse

  6. […] Mon amie personnelle Leyopar qui Sans port ni attache… TBCS2E3 […]

    J'aime

    Réponse

  7. l’article est bien definit,bien circonscrit.
    c cool

    J'aime

    Réponse

  8. je ne suis vraiment pas contre un thème philosophique, politique ou autre.

    J'aime

    Réponse

  9. […] pas que c’est #theblogcontest, donc faites un tour sur les blogs de Leyo, Elie  et de nos 3 nouveaux challengers William, Elsa, et Agnes pour découvrir leurs textes sur […]

    J'aime

    Réponse

  10. TRÈS bel article. Il est bon de rappeler les règles, d’ici que quelqu’un(e) aille commettre l’erreur d’avoir le coeur brisé après s’être engagé dans une telle relation.

    J'aime

    Réponse

  11. Super bel article. Tout y est bien decrit, je connais desormais ou se situe la difference entre tous ces concepts. J aime la prise avec humour et l absence de jugement. Qui sommes nous d ailleurs pour juger les autres?
    Tu m as convaincu, je ne manquerai plus de lire un de tes articles.
    Bisou

    J'aime

    Réponse

    1. Merci ma puce revient quand tu veux des calins

      J'aime

      Réponse

  12. Très bien écrit, comme d’habitude! respect pour le style accrocheur!
    Dis-moi cependant, ce phénomène existait-il il y a quelques années? Sinon, quel est l’élément déclencheur de sa recrudescence parmi les jeunes aujourd’hui? Quels regards ces jeunes portent-ils sur la notion de bien et de mal? Y a-t-il déjà lieu de tirer la sonnette d’alarme?
    Merci encore!

    J'aime

    Réponse

    1. Jacynte je reviens la tu v m faire écrire donc better je go me préparer psychologiquement

      J'aime

      Réponse

    2. A partir du moment où on fornique, c’est la porte ouverte à toutes les dérives… pour moi c est le top départ, ensuite les les histoires personnelles. Pour finir pourquoi parler de la notion du bien et du mal?

      J'aime

      Réponse

  13. Chapeau, j’ai beaucoup aimé !
    même si, comme toi, j’ai un vrai souci avec toute notion de valeurs, de normes, de morale,etc…
    Tu lèves assez bien le voile sur ce phénomène au nom accrocheur, même s’il n’a rien de nouveau et tu évites, ce qui me parle toujours autant dans tes articles,le piège du jugement.
    Toutefois, j’ai un léger problème avec l’idée de la notice ,qui ,à mon sens, ne saurait être fiable au cœur de la liberté( ou presque liberté)génératrice de cette pratique. L’amitié(la vraie) est un socle beaucoup plus solide qu’on le croit et est seule capable d’intégrer des énergies autres y compris sexuelles et parfois de transcender toutes règles (notice comprise) pour aboutir aux « meilleurs époux du monde ».

    J'aime

    Réponse

    1. En effet, il faut bien commencer quelque part mais dans toute chose, il vaut mieux savoir dans quoi on s’engage. Qui ose signer un contrat sans le lire? Les relations humaines sont bien assez périlleuses. On ne sait jamais quel sens elles peuvent prendre… Mais il vaut mieux dès le départ dans quoi on s’engage…

      J'aime

      Réponse

  14. beautytripandco 25 mai 2015 à 10 h 04 min

    RIEN A dire bien ecrit bravo!!!
    j’ai eclaté de rire sur le tchoukam pass mdrrr.. je savais que tu avais une graine d folie. là je confirme..bisous ma cherie et vive le TBC

    J'aime

    Réponse

  15. ah sexfriend!!!!!! des souvenirs mieux je traverse d’abord…

    J'aime

    Réponse

    1. les jeunes ne sont plus ce qu’ils étaient

      J'aime

      Réponse

  16. […] TBC2 E3 « Jeunesse africaine: lorsque le phénomène sexfriend défie nos valeurs » aka « Sans port ni attache » […]

    J'aime

    Réponse

  17. […] pendant le vote, j’avais ouvertement émis le vœu de voir le thème sur les sexfriends (le « tchoukam pass » comme Leyo aime bien l’appeler) remporter le vote, malgré les pressions des autres […]

    J'aime

    Réponse

Alors, t'en penses quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :