Si vous passez au Sénégal, faîtes Masla!


« Challenger un jour, Challenger toujours », telle ne peut qu’être la raison pour laquelle je me retrouve à écrire cet article à 01h35 du matin. A moins que je ne sois une maso en manque de critiques acerbes, de lecteurs de plus en plus hystériques. Bref, je suis une toute jeune retraitée du TBC mais je me suis prise d’affection pour l’hypocrisie sociale qui ouvre le bal de la Saison 5 de cette aventure.

En 2004, je déposais mes bagages au Sénégal. Quittant mon Cameroun natal, je débarquais fraîchement au Sénégal. C’était un mois de ramadan, le soleil se faisait ardent et bien qu’habituée au soleil ardent humide de la capitale économique du Cameroun, je le trouvais outrageusement insolent. Le soleil, qu’est ce donc que cela dans la vie entière d’un être humain? Bien peu de choses devant le choc culturel qui m’attendait : moi dont le nom de famille présage que j’ai la langue qui fourche avec cette façon particulière et singulière de dire les choses comme je les pense, sans filtre aucun.

En peu de temps qu’il ne faut pour le dire, j’apprends très vite à mes dépends qu’ici au Sénégal, il est une règle qui est de mise, supposée garantir la paix et l’équilibre social : la masla. La masla est une pratique sénégalaise très ancrée qui consiste à enrober la vérité ou arrondir les angles, si ceci peut éviter les clashs tant mieux vous dira t-on ici mais à quoi bon ?

Je suppose que vous ne voyez toujours pas où je veux en venir. Sortons les décodeurs : Lire la suite de « Si vous passez au Sénégal, faîtes Masla! »