Adultère, mon avis


AdultèreVous le savez je suis une inconditionnelle de Paulo Coelho. Quand Adultère a fait son apparition dans les bacs, je n’ai pas résisté. Après avoir proclamé mon désir de le posséder, je le reçois enfin et me voici prête pour vous dire ce que j’en ai pensé!

Linda a tout pour elle. Elle vit dans un pays où le PIB par habitant est l’un des plus élevés au monde: je parle de la Suisse. La 30aine entamée, elle a un époux merveilleux, amoureux et dévoué qui a un bon boulot, elle même ayant une excellente situation professionnelle. M. et Mme sont parents de formidables enfants et vivent dans une somptueuse maison dans un quartier huppé de Genève. Vous vous demandez pourquoi je m’attarde sur de pareils détails et attendez certainement de croustillants détails. Ben voilà! LInda est le genre de femme que vous et moi adorons détester. Madame a la vie dont vous et moi rêvons, et madame se paie le luxe de trouver la vie sa vie dépourvue de sens. Oui! Linda trouve que sa vie manque de peps. Lire la suite de « Adultère, mon avis »

50 nuances de moi….ou plutôt 50 nuances de Grey


50 nuances de Grey
50 nuances de Grey

Apparemment, j’étais la seule, sinon l’une des rares personnes à n’avoir pas eu échos de ce bijou de lecture « 50 nuances de Grey »… Mais ça c’était avant!!!

Il y a en effet, quelque temps de cela (deux semaines), j’ai entendu parler de ce livre comme étant LE livre à lire, LE MUST à décortiquer car en plus d’être « déroutant », il a été le livre le plus vendu en 2012 -excusez du peu- . Il est « le Harry Potter des desesperate housewives » m’a dit une amie qui tient à garder l’anonymat… Il faut dire que j’ai été troublée car ce livre n’est résolument pas le genre de lecture que je m’imaginais d’elle!!!! Au cas où vous vous posez des questions, au moment où je vous écris, je l’ai déjà lu.

Ce livre était un peu pour moi à l’image des acteurs principaux Christian et Ana…. une aventure parsemée de 1ère fois

Pour la première fois de ma vie, j’ai acheté « consciemment » un livre de plus 500 pages; tout comme pour la 1ère, je l’ai lu en 2 semaines ce qui est un RECORD pour moi… Même pour un livre de 100 pages je peux faire 2 mois krkrkrkrkrkrkr je sais, je suis comme ça…

Il faut que Christian Grey en vaut la peine, beau comme un dieu grec, arrogant et insolent, il est vicieux mais sans en avoir l’air. J’ai adoré l’aimer pour ensuite le détester. Il a cette assurance qui cache des blessures profondes, abyssales. Ana, elle est un peu empotée, j’aime à croire que beaucoup de femmes s’identifierait à elle. Pleine de caractère, elle est spontanément, belle et naturelle. C’est un diamant brut qui doute d’elle et ne se rend pas compte de toutes les potentialités qu’elle possède…. lol je suis sûre que vous vous dites « elle parle de moi là »….

J’ai été possédée par cette lecture…. On se sent transporter c’est d’un tel réalisme qu’on s’identifie aux acteurs. On rit avec eux, on pleure  tant ils sont adorables….

je ne peux que vous le recommander, je me suis déjà offerte le tome 2. Et bientôt le 3 pour conclure l’aventure.

Le pèlerin de Compostelle


image

Lire ce livre de Paolo Coelho m’a transportée. Une fois de plus, l’auteur aborde la quête spirituelle et de soi d’une façon somme toute singulière.

Le chemin (de Saint-Jacques) de Compostelle est « le chemin des gens ordinaires ». Oui c’est vrai ! Car pour entreprendre cette quête de Dieu et de soi ; il ne faut pas être érudit ou philosophe, riche ou « privilégié ».

Le chemin de Saint-Jacques de Compostelle est analogique de notre cheminement terrestre. Avec son lot de victoires, d’échecs, de doutes, de déceptions, de renoncement et de solitude. Avancer fixement vers un but, sans jamais prêter attention au chemin, se glorifier d’un succès sans jamais rester humble voilà notre comportement. L’être humain a cette insolence qui fait en sorte qu’il se sente supérieur en tout; sans jamais avoir la patience d’apprendre, sans jamais écouter et observer. Et pourtant !

« Nous avons toujours tendance […] à refuser l’évidence lorsqu’elle crève nos yeux ».

Ce livre sans forcément être une révélation m’a appris qu’il ne suffit pas de tendre vers but si on ne sait pas ce qu’on va en faire… Vous vous dites surement que c’est évident, Qui pourrait poursuivre un but sans savoir à quelle fin ?

Autre chose, si sur la route de notre objectif se dresse un obstacle, on se plaint, on baisse les bras, on se décourage, on abandonne sans réellement se battre. Et dire qu’il suffit de « Continuer à chercher sans avoir peur de la défaite ».

Je vous le recommande.

Pourquoi les hommes font ci et les femmes font ça


Miam
Miam

Moi aussi j’ai eu ma période « les femmes viennent de Vénus et les hommes de Mars ». Essayer de comprendre pourquoi nous les filles sommes émotives et les garçons « dignes » quoiqu’il arrive, permet de mieux envisager une relation de couples et limite  assez les prises de tête inutiles.

Dans « Pourquoi les hommes mentent et les femmes pleurent » et « Pourquoi les hommes se grattent l’oreille et les femmes tournent leur alliance », j’ai appris et compris beaucoup de choses. Les auteurs Allan et Barbara PEASE sont mariés et quoi de plus génial qu’un couple de psy qui nous explique les différences fondamentales entre un homme et une femme.

Exemple?

Si vous voulez que votre amoureux vous achète du pain, ne le lui demandez pas quand il parle au téléphone avec sa « moman »; nos chers chéris ont un cerveau monotâche ils ne peuvent pas faire deux choses à la fois. C’est une chose après l’autre. Rien à voir avec multitasking féminin. 😉

Un autre et celui que je préfère de loin; les hommes ont été programmé pour la chasse et pour résoudre les problèmes. Vous me suivez? OK je vous explique.

On s’est très souvent étonné du fait que la mémoire spatiale des hommes est supérieure à la nôtre. C’est juste qu’à la base, l’homme était fait pour aller à la chasse et pour exécuter cette tâche il a appris à se repérer ce qui a améliorer sa perception spatio-temporelle, et nous qui étions dévolues à la gestion du quotidien, nous n’avons pas pu développer ou améliorer notre « géolocalisation » et résultat des courses, les cartes de villes ou autres et les filles bahhhh…. ça fait deux

Ces livres vous apprendrons aussi à comprendre la communication non-verbale et à analyser les gestes. Si vous avez vu la série « Lie to me », vous saurez de quoi je parle.

Que dire de plus? Des livres de développement personnel comme on les aime.

Achetez et lisez

mes trésors
mes trésors

Le Zahir


image

De tous les livres de paulo COELHO, Le Zahir est sans doute mon préféré. Oui!! Et pour cause il parle de l’amour avec cette pointe de détachement nécessaire pour ne pas étouffer l’autre. Je préfère vous livrer mes morceaux choisis:

« La liberté n’est pas l’absence d’engagement, mais la capacité de choisir »

 » les gens croient toujours ce qu’ils veulent croire »

« Quand je n’ai plus rien eu à perdre, j’ai tout reçu. Quand j’ai cessé d’être celui que j’étais, je me suis trouvé. Quand j’ai connu l’humiliation et que pourtant j’ai continué ma route, j’ai compris que j’étais libre de choisir ma destinée. Je ne sais pas si je suis malade, si mon mariage a été un rêve que je n’ai pas pu comprendre tant qu’il a duré. Je sais que je peux vivre sans elle, mais j’aimerais la rencontrer de nouveau, pour lui dire ce que je ne lui ai jamais dit pendant que nous étions ensemble : je t’aime plus que moi-même. Si je pouvais dire cela, alors je pourrais aller plus loin, en paix – car cet amour m’a racheté. »

 » Nous ne pouvons pas nous payer le luxe d’être malheureux tout le temps »

« Enfin, il m’a expliqué que la souffrance naissait quand nous attendons que les autres nous aiment comme nous l’imaginons, et non comme l’amour doit se manifester – librement, sans contrôle, nous guidant de sa force et nous empêchant de nous arrêter. »

Achetez-le, vous n’allez pas le regretter

Des bisous