5 raisons de ne pas être pressé(e)


Qui l’eût cru! Presque 3 ans plus tard, les sujets passent et se ressemblent. Et pourtant, ce n’est pas le plaidoyer qui a manqué. Des touches de claviers ont été usées, les gens ont même clashé; est ce que ça a alors changé quelque chose ? No Ohhhh #CamerVoice

Les thèmes sont toujours cancans (durs). Bref, moi qui croyais avoir tout vu; le tour ci j’ai confimé… Génération pressée pressée on écrit l’autre-ci comment?

Alors que je me demandais à quoi peut bien servir d’écrire sur ce thème, je me suis tout de suite rappelée  cette chanson de Noir Désir : L’homme pressé.

Ntap! Dieu merci dans le monde ci, il y a une chanson pour tout, je suis sauvée du sans dame.

Lire la suite de « 5 raisons de ne pas être pressé(e) »

Si vous passez au Sénégal, faîtes Masla!


« Challenger un jour, Challenger toujours », telle ne peut qu’être la raison pour laquelle je me retrouve à écrire cet article à 01h35 du matin. A moins que je ne sois une maso en manque de critiques acerbes, de lecteurs de plus en plus hystériques. Bref, je suis une toute jeune retraitée du TBC mais je me suis prise d’affection pour l’hypocrisie sociale qui ouvre le bal de la Saison 5 de cette aventure.

En 2004, je déposais mes bagages au Sénégal. Quittant mon Cameroun natal, je débarquais fraîchement au Sénégal. C’était un mois de ramadan, le soleil se faisait ardent et bien qu’habituée au soleil ardent humide de la capitale économique du Cameroun, je le trouvais outrageusement insolent. Le soleil, qu’est ce donc que cela dans la vie entière d’un être humain? Bien peu de choses devant le choc culturel qui m’attendait : moi dont le nom de famille présage que j’ai la langue qui fourche avec cette façon particulière et singulière de dire les choses comme je les pense, sans filtre aucun.

En peu de temps qu’il ne faut pour le dire, j’apprends très vite à mes dépends qu’ici au Sénégal, il est une règle qui est de mise, supposée garantir la paix et l’équilibre social : la masla. La masla est une pratique sénégalaise très ancrée qui consiste à enrober la vérité ou arrondir les angles, si ceci peut éviter les clashs tant mieux vous dira t-on ici mais à quoi bon ?

Je suppose que vous ne voyez toujours pas où je veux en venir. Sortons les décodeurs : Lire la suite de « Si vous passez au Sénégal, faîtes Masla! »

Des mots…


wp-1488884445942.jpgC’est la deuxième fois que je participe à une activité de la créatrice de la marque Niango, la très discrète Rachel.La première fois c’était lors d’un défilé de mode qui mettait en honneur les quatre éléments.

Pour cette seconde fois, j’ai fait d’une pierre plusieurs coups. Je vous explique, sa troisième collection est déjà disponible et est à tomber; la marque s’est offert un showroom qui a pignon sur rue aux Almadies (Dakar – Sénégal) et pour finir, Rachel organisait le 18 Février une série d’animations qui avait pour centre d’intérêt LES FEMMES!  Lire la suite de « Des mots… »

Ce plaisir qui dérange


Une fois n’est pas coutume, pour ce 8 mars je souhaiterais vous entretenir d’un sujet normal qui, paradoxalement, ne l’est pas vraiment. Sous bien des cieux, il est encore tabou et même dans des sociétés dites avancées, il reste le sujet dont on parle en comité restreint et jamais sur la place publique. Très longtemps, on lui a nié toute existence, celle qui en éprouvait et le manifestait était traitée d’hystérique.

Oui, pour ce 8 mars, je voudrais vous entretenir d’un sujet qui à bien des égards mérite sa place dans la Pyramide de ce cher Maslow (section besoins physiologiques tant il est nécessaire à l’épanouissement de la femme), mais qui, va savoir pourquoi, reste coincé sous le manteau… On en parle assez souvent plus facilement entre copines, on se file des trucs et astuces, on juge et on préjuge, expérience contre expérience: avec un objectif bien souvent inavoué COMMENT EN AVOIR PLUS.

Lire la suite de « Ce plaisir qui dérange »