La meilleure des vies


Invitée à la cérémonie de remise de diplômes de l’Université de Harvard, J.K Rowling, comme de nombreuses personnes avant elle, sacrifie à la tradition du discours annuel. De ce discours, l’on apprend beaucoup de l’auteure, qui se livre dans un témoignage poignant empreint de sincérité et d’espoir.

Commençons par le début: qui est J. K Rowling?

Je le fais juste pour le kind reminder; car si vous ne la connaissez pas, c’est que soit vous vivez loin de la civilisation, soit je ne sais pas et vu que depuis peu, ma parole se doit d’être IMPECCABLE, je vais passer sous silence ce qui me vient à l’esprit 😉

Ses sorties de livres sont des évènements de portée planétaire. Elle est l’auteur à succès de la Saga Harry Potter qui a fêté ses 20 ans l’année dernière.

Ce que beaucoup ne savent pas, c’est que avant devenir la milliardaire qu’elle est, elle a trimé pour ne pas dire galéré. Très honnêtement, après lecture, j’ai apprécié sa démarche; elle a raconté ce par quoi elle est passée, elle a dû faire faux bond à ses parents avec qui elle avait trouvé un malheureux compromis. Au lieu de faire langues étrangères comme convenu, dès que ses parents l’ont déposé au campus, elle a rejoint les bancs des lettres classiques car elle savait ce qu’elle voulait et attendait de sa vie. Ecrire des romans!

IMG-20180425-WA0031.jpeg

Intheeyesofleyopar

De son parcours, elle tire deux leçons:

Les bienfaits de l’échec:

Seulement, la route qui mène au succès, n’est pas toujours ce que l’on croit et si on n’est pas préparé, cela peut se révéler être la PIRE des déculottées. La jeunesse a ceci de particulier que l’on se sent invulnérable, on sent et voit le monde à ses pieds mais, la réalité est tout autre.

Après un passage à vide, divorcée et mère célibataire, elle réalise que les craintes de ses parents étaient justifiées et que sa vie semblait ratée. Oui, semblait. En réalisant qu’elle était en total échec elle comprend et elle a un déclic:

“Ainsi, c’est en touchant le fond, que j’ai trouvé le socle sur lequel rebâtir mon existence” dit-elle.

Et elle aborde avec humilité la dualité école + diplômes vs la vraie vie telle que connue par beaucoup d’étudiants : “Votre vie ne résume pas à vos compétences, votre CV… La vie est difficile, elle est compliquée, elle échappe toujours en partie à notre contrôle et il faut avoir l’humilité de savoir cela car c’est ainsi que l’on survit à ces vicissitudes.”

L’imagination:

Quand donc on fait la connaissance de l’échec et de ses capacités régénérantes, vient l’ère de l’imagination, porte de sortie et étendard de la victoire.

Je vous recommande fortement ce livre, euh discours, et je dis chapeau à la dame et l’éditeur….

Je ne sais pas qui a décidé de faire du discours un bouquin, mais une chose est sûre, le lire n’était pas une perte de temps.

  1. De ce que tu as dit sur elle …Elle me plait déjà la femme la.. une battante

    Aimé par 1 personne

    Réponse

Alors, t'en penses quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :