Je ne suis pas un héros


action-2026437_1280

Pixabay

J’ai toujours de la peine avec le fait d’être pris pour  exemple. Je me souviens que plus jeune, je n’avais de cesse de dire à ma mère que je ne veux pas que l’on pose sur mes épaules la charge d’un quelconque leadership, le devoir de baliser à mes frères et sœurs un chemin de sorte qu’ils suivent mes traces. Des traces sans travers, ni dents de scies. Si vous êtes l’aîné de votre famille, vous savez de quoi il est question!

J’ai dû me battre. Faire mes choix, les vivre et les assumer et tant pis si ça n’entrait pas dans les rangs. En grandissant, cela s’est accentué. Je fais ce que j’ai à faire avec pour seul objectif de me plaire à moi-même, de me ressembler. Je vais vous faire rire peut-être, quand on me demande qui est mon idéal de femme, je réponds moi. Non pas que je n’ai pas de références, j’en ai; mais je crois tellement à une meilleure version de moi que celle que je rêve d’être c’est moi dans 10 ans lol.

je m’éloigne.

Aujourd’hui, lorsque je reçois des témoignages d’admiration, cela me met très mal à l’aise parce que je ne suis pas un héros.

C’est peut-être présomptueux, mais je trouve que je ne le mérite pas, sans fausse modestie. J’ai pleins de défauts et le chemin de mon apparente bravoure est pavé de plein d’erreurs. Les gens ont tendance à cristalliser leurs congénères, oubliant qu’ils sont des êtres de chair avec leur bon et surtout leur MAUVAIS. On vous met sur un piédestal et parfois même, on vous idolâtre faisant peser sur vous une pression et une charge que vous n’avez pas pas demandé.

Accepter cette responsabilité lisse et propre c’est tomber dans le piège de vouloir plaire à tout le monde et de se mentir à soi comme me le disait mon ami Le Petit Écolier.

Rencontrer ses héros c’est être déçu

Je me souviens de cet article de Befoune qui résume bien cette section. La déception n’est jamais loin et si on ne sait pas faire la part des choses, très vite on tombe des nues, et hop, le « cristallin » va de très haut à très bas. Ptdr  Oui je pèse mes mots.

Je vais m’arrêter ici, je suis bien contente d’en inspirer certains, mais, n’oubliez pas que je ne suis pas une super femme, j’ai mes bons et mes TRÈS Mauvais.

Je ne suis pas ingrate, je me réjouis d’inspirer les uns et les autres. A vous, je dis MERCI en toute modestie.

Mais, je ne suis pas un héros

 

PS: Le titre m’a été inspirée par la vidéo. Le mot héros est ici surfait mais je l’ai gardé pour le lien avec la chanson.

Excellente semaine

  1. Ne pas se considérer comme un héros ne veut pas dire qu’on n’en est pas un…. tu sais, les héros ordinaires, humains avant tout, imparfaits mais tellement héroïque face à leur façon de mener leur vie, d’apprendre de leurs erreurs, de rire d’eux… Trop parler aujourd’hui, euchhhhhhh, je pars boire un petit bissap 😉

    Aimé par 1 personne

    Réponse

    1. 😂😂😂😂😂😂😂

      J'aime

      Réponse

Alors, t'en penses quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :