Ceci n’est pas une allergie de contact


L’année dernière après une consultation chez le généraliste, j’ai appris que je souffrais d’allergie de contact. Tout a commencé le jour où j’ai porté une de mes  paires d’escarpins fétiches… Alors que je chaloupais fière de l’allure que j’avais (je portais une belle robe droite en pagne, Fro in air), une fois assise j’avais les plantes des pieds en feu, elles avaient enflé, démangeaient, c’était un douloureux supplice. Le même  phénomène s’est reproduit quelques semaines plus tard mais visait la paume de mes mains cette fois là.

A cette époque le Dr m’a dit que certaines substances, ou tissus pouvait déclencher des crises et que je devais être méticuleuse.

Et pourtant…

Malgré les  antihistaminiques, les crises ont continué (j’étais pas régulière krkrkrkrrk) je suis donc allée voir un dermatologue qui m’a revélé qu’il ne s’agit pas d’allergie de contact mais de dermographisme.

La nouvelle aurait du me ravir mais au lieu de ça, je me suis sentie mal et j’avais bien raison.

Dermographisme, ou dermatose stéréographique ou encore autographisme, se réfère à une sensibilité particulière de la peau de certains sujets ; on dit parfois « dermographisme digital » dans la mesure où le trouble peut apparaître simplement en écrivant sur la peau avec l’ongle, ou parfois simplement le doigt. Le résultat est l’apparition de démangeaisons, suivi d’un gonflement tout le long de ce tracé dont les contours apparaissent en relief. On peut alors « lire » ce qui a été écrit ou contempler le dessin qu’on a fait. Ce phénomène est déclenché de manière encore plus facile avec un stylet ou une pointe émoussée.

Je me suis ecrit dessus à l’ongle.

Il suffit que ça démange, si je gratte trop fortement… voilà le type de représailles auxquelles je m’expose…

Au bout de quelques secondes, les urticaires doublent de volume

Cause du dermographisme*

Ce type de ruches est causée principalement en raison d’une pression locale. Cette maladie peut affecter les adultes et les enfants et il n’y a pas de distinction entre les sexes. Le Dermographisme peut facilement se produire et le plus souvent ne cause aucun type de complication.

Diagnostic du dermographisme

Un simple test peut être fait par n’importe qui pour vérifier la présence de dermographisme. Prenez un petit trombone, ouvrez-le et laissez-le tendu. Puis placez-le sur le bras et faites pression. Si un ourlet apparaît en quelques minutes sur le « site », la personne est porteuse de dermographisme.

Symptômes du dermographisme

Cette maladie est un trouble qui provoque des changements de la peau sur des zones qui ont été sous pression. Une fine membrane couplée avec une sensation de chaleur et des démangeaisons. Parfois, même les parties qui ne sont pas stimulées manifestent des symptômes. Les signaux restent pendant environ 20 minutes puis ont tendance à disparaître.

Voici quelques manifestations :
* Rougeur localisée;
* Démangeaisons et de la chaleur;
* Soulèvement la peau dans la zone touchée;
*Gonflement.

Après le contact de la peau avec quelque chose et à la  présence de tels symptômes, s’il vous plaît consultez un médecin.

Prévention

Des mesures simples peuvent être prises afin d’éviter ce genre de ruches. Parmi les plus importants sont, par exemple, éviter d’utiliser des vêtements ajustés, en particulier les sous-vêtements et donner la préférence aux tissus en coton. Les vêtements confectionnés en laine ou matériau de base synthétique causent habituellement les allergies et autres réactions.

L’idéal est de simplement prendre un bain tous les jours. Des bains très fréquents, très longs et chauds ont tendance à nuire à la peau, car la chaleur de la douche dessèche et favorise les démangeaisons. Lors du lavage, ne pas utiliser des chevilles ou des éponges. Donner la préférence aux savons de Marseille.

Passer la crème hydratante après le bain est une pratique qui devrait être adoptée, même avec la peau humide. Une alimentation saine et équilibrée contribue également, de même que l’apport constant d’eau et d’autres liquides.

Les activités pratiques qui aident à réduire le stress. Ceci est un facteur de déclenchement pour un certain nombre de maladies et doit être contrôlé.

Traitement

Dans la plupart des cas le dermographisme n’a pas de remède. Les symptômes peuvent être réduits au minimum et contrôler les crises, mais la rechute est constante. Cette condition n’a généralement pas de risques élevés pour la santé et tout le monde peut se débrouiller parfaitement avec les symptômes.

De toute façon, un médecin ne peut pas aider mais peut être consulté, car lui seul peut exclure la possibilité d’une maladie plus grave et indiquer le meilleur traitement. En général, on utilise des antihistaminiques pour contrôler les démangeaisons. Ainsi, les zébrures sont empêchés d’apparaître. Si nécessaire, l’utilisation d’autres médicaments tels que des anxiolytiques ou des antidépresseurs est indiqué. Il est important de ne pas réaliser de l’automédication dans toute situation. Le traitement est simple pour le dermographisme et les crises peuvent être correctement contrôlés. Parlez-en à un médecin en cas de doute.

*Source

13 commentaires sur « Ceci n’est pas une allergie de contact »

  1. Merciii ,je ne pense pas avoir cette alergie (enfin je crois) par contre il suffit d’un rien pour que ma peau s’irrite. Je ne garde pas trop les ongles à cause de ça. Si je me gratte un peu ça s’enfle .certains tissus ausdi. Surtout au niveau du haut des cuisses. . Tu te retrouves avec des rougeurs sans trop savoir pourquoi. Merci pour ce bel article très édifiant.

    Aimé par 1 personne

  2. si loin et si proche en même temps ma bloggeuse pref

    je me reconnais bien dans ce que tu décris.vu que j’en ai toujours souffert. DIEU MERCI JE CONTROLE MIEUX NOW
    mais au lieu de dermographisme moi je l’ai toujours appelé FILAIRE
    tout mouvement qui échauffe le corps les déclenche ( lessive, frottement aux cuisses, piler au mortier, vêtements qui serrent, chaussures trop justes…)
    j’ai consulté, essayé le traditionnel…
    pas pour faire peur mais tes photos sont la plus basique des enflures. quand elle est déclenchée parfois elle me gratte jusque dans les yeux.et enfle vraiment. ca met mal a l’aise. très mal

    je n’ai jamais su a quoi elle est due (bof les avis de dermato et médecins a ce sujets: déjà chacun a son nom qu ‘il lui donne tsuip)
    j’ai fini par me demander si ca n’était pas héréditaire vu que j’ai quelques frères qui l’ont aussi

    en bref après toutes ces années mes conclusions sont que:
    – cette maladie ne vient de nulle part looool ( fatiguée de me poser des questions)
    – pour les soulager: faire du sport (beaucoup),attention au sucre et prendre du Metizan tous les 6 mois

    merci pour l’article Leo ca rassure de ne pas se sentir seule
    mais désolée que tu ais a vivre ces désagréments.biz

    Aimé par 1 personne

  3. Waouw je vois mieux de quoi il s’agit. Effectivement j’en avais entendu parler sous un autre nom. C’est bien d’en parler car il ya certainement des femmes qui en souffrent sans pouvoir mettre un nom dessus. Courage.

    J'aime

Alors, t'en penses quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s