Tu seras NAPPY et noire de peau ma fille… #TBC6


Source : http://naturalhaircoaching.blogspot.com/
Source : http://naturalhaircoaching.blogspot.com/

Petite note introductive: une fois n’est pas coutume, je vais remercier La bulle de T ex challengeuse pour sa lâcheté sa proposition. Tu ne vois vraiment le vrai coeur des gens que quand ils sont de l’autre côté de la barre. Ma chérie, nessa on maudissait ensemble les propositions jugées un genre un genre… Voilà maintenant que tu viens verser ton macabo.

Quoi que merci, merci du fond du cœur car dans mes brouillons figure depuis l’an koba* un article dont le titre est l’estime de soi. Un champ large mais en attendant que je ne rédige cet article, je me penche de très bon cœur sur l’estime de soi à transmettre à notre progéniture pour ce #TBC6.

Je vais commencer par  des anecdotes.

1- Un jour de l’année dernière, j’emmenais l’archange* voir son pédiatre car il faisait il une crise d’asthme. Alors que j’attendais mon tour, voilà une dame qui débarque avec son bout d’ange. J’ai tout de suite remarqué que sa maman se grattait la peau…. J’étais loin de m’imaginer la suite… Va savoir pourquoi, quand j’ai vu le gamin, malgré son joli minois, j’ai tout de suite senti qu’il y avait un truc qui clochait. Et puis paf l’évidence m’est apparu. Eh ben sa maman non contente de se gratter la peau, elle a du se dire qu’avec le superflu de saf safal* que son fils gagnerait à avoir le teint climatiseur.L’enfant là avait la teinte de la tenue militaire*; ça vous  fera surement rire la tenue militaire mais je vous jure que ça n’a rien de drôle!

2- Un jour, je sais ma part ne débarque que le jour encore heureux 😉 je suis chez des amis et j’entends l’une des gamines demander à sa mère pourquoi elle (la gamine) n’était pas brune* comme sa cousine. OKIE! Sa maman n’a pas réagi. Et elle de continuer, maman je vais être brune comme… Mmmh seriously??? Sa maman ne la calculait* toujours pas.

3- cette fois-ci c’était pas le jour…. :p ( ce n’est certes pas un secret pour mes fidèles lecteurs) Je vis au Sénégal depuis 10 ans et j’ai toujours dépassée par le comportement des maters sénégalaises avec leur fille. La petite a à peine 3ans qu’elle a déjà les cheveux défrisés et pas grand chose sur le caillou. Ce sont les « mon vieux » tu veux voir?

Mais dans quel monde vit on ? C’est vrai que c’est applicable à tant de sujets. Mais pour le coup, un parent devrait apprendre à ses enfants à être fiers d’eux. Je sais je suis parfois vieux jeu; cela doit être du à mon éducation très castratrice qui en fin de compte m’a transmis des valeurs sûres. Dès le bas âge, mes parents m’ont appris qu’être noire est une fierté, un honneur! Je me souviens de ma Tata Marie-Louise. Mince, ma tata la était noire charbon et l’on la trouvait tous très belle. Mes parents n’arrêtaient pas de dire qu’elle l’est encore plus car elle n’a jamais cherché à se gratter la peau…. Ma maman, quand elle nous achetait des laits de toilettes prenait bien le soin de lire les produits; composants par composant. Il suffisait qu’elle voie hydroquinone ou cortisone pour qu’elle dépose la bouteille. Plus tard aussi quand elle achetait un produit contre les boutons ou tâches, dès que la peau virait plus claire, elle le balançait. Papa quant à lui, aimait à réciter le cantique des cantiques, chapitre 1 verset 5 : « Je suis noire, mais je suis belle, filles de Jérusalem… » Quelle plus belle façon d’inculquer l’amour de soi à sa progéniture. Ma fille t’es belle et noire…. En grandissant, j’ai gardé les réflexes de ma mère que je n’ai jamais envié car l’air de rien elle est brune. Rires hé oui Mme ma mère a le teint commercial et je ne l’ai jamais enviée, pas même l’instant d’une seconde.

Autre point qui fait partie de mon identité et dont je suis encore plus fière que ma peau noire 100% sans produits ghanéens, mes cheveux crépus. Aussi loin que je me souvienne, j’ai gardé les cheveux crépus jusqu’en 6 ème. (Petite grimace) mmmmmh je me souviens les heures de souffrance quand il fallait se tresser toutes les filles noires connaissent ça. Quand tu imaginais le peigne dans tes cheveux, les larmes commençaient à couler seules. Maman était à fond dans le tripe les petites filles sont des petites filles. Même si après elle nous a fait défriser les cheveux, elle m’aura après que les petites filles sont belles à l’état brut. Et j’ai grandi un jour (encore je sais) en fait en 2009 je décide de me faire la boule à zéro d’abord parce que j’aime la facilité mais surtout parce que le défrisage c’est de l’arnaque. Et puis, avec l’archange qui se pointait j’ai décidé de laisser pousser mes cheveux. C’est une période de ma vie je me suis sentie telle CORNEILLE; seule au monde… J’ai eu droit à tous les noms d’oiseaux, les insultes, les critiques, les railleries. Une collègue m’a dit une fois que je manquais de féminité parce que mes cheveux sont crépus. Une fois, elle m’apprend que je suis à la mode (na so*). Faut pas que quand les gens n’ont rien à dire ils racontent leur vie machin chouette*.  J’étais la risée de mon entourage; et j’ai tenu BON, contre vents et marrées, j’ai tenu bon…. Je suis nappy parce que c’est mon identité et j’en suis fière, j’ai toujours le rire en bouche quand j’entends des « savants » disserter sur ce que les nappies sont ou ne sont pas. Suis je née le cheveu lisse? Grandement je m’interroge! Aujourd’hui, j’ai imposé mon style, mes coiffures, et plus personne ne m’emmerde!

Mon père nous a toujours dit : avez-vous un blanc qui essaient de ressembler à un Noir? A bien y réfléchir papa tu as raison! Seul(e)s les noir(e)s se grattent la peau, le défrisage aussi c’est noir qui a organisé pour pouvoir glisser les doigts dans les cheveux… Non ceci n’est pas une diatribe envers les filles qui sont adeptes de ces pratiques. C’est chacun selon son kif et ses motivations. Je suis fille de la Mère AFRIQUE et j’entends bien faire tout mon possible pour rester.

Au grand carrefour qu’est la mondialisation, je viens avec ce bel héritage NOIRE ET CREPUE et FIERE. A l’archange, et à sa petite sœur (s’il en a une) je leur apprendrais qu’il n’y a pas honte comme on est, le nez épaté, la peau noire, les cheveux têtus… Je leur apprendrai la force de caractère qui va avec…. « Je suis comme je suis ….et je n’y puis rien changé »*

L’estime de soi commence par sa propre acceptation, ensuite on doit s’aimer tel que l’on est, pour être fier(e) de ce que l’on est. Sans trop faire chauvin, on doit pouvoir revendiquer et assumer sa singularité et son authenticité. Je sais que le tigre n’a pas besoin de proclamer sa tigritude mais n’est ce pas qu’il lui arrive de rugir pour rappeler qu’il est et restera un TIGRE. Cette authenticité la porter au firmament de notre existence, de notre quotidien. Au carrefour des civilisations que nous restera t il si nous avons perdu un peu de nous pour être le « clone » des autres?

En plus de tout ce qui précède, il faudra mettre à jour les parents. Nous faisons d’une partie d’une génération dont les parents étaient ignorants au sujet de l’entretien des cheveux crépus et des effets réels du blanchiment de la peau. Aujourd’hui, notre génération n’a pas d’excuse pour aider au changement de comportement, appuyer les efforts d’éducation et de sensibilisation.

Ainsi donc,  tu seras Nappy et noire de peau ma fille!

Bon défi relevé, et si nous allions voir ce que les garçons ont produit.
Christian
Élie

————————————-

*l’an koba: il y a longtemps dans ma langue maternelle (bassa)

*l’archange: nom de code de mon fils dont je tiens à protéger l’identité.

*saf safal condiments en wolof

*Brune claire de peau (camerounaiserie)

*ne la calculait pas: ne prêtait pas attention

*na so: n’est ce pas en pidgin

* »Je suis comme je suis ….et je n’y puis rien changé » Extrait de Paroles de Jacques Prévert

8 commentaires sur « Tu seras NAPPY et noire de peau ma fille… #TBC6 »

  1. A Mix. Très bien écrit, comme quoi quand tu parles de ce que tu aimes. Quant au thème, que dire c’est réellement « a mix ». J’aime tout ce qui a trait au cheveu naturel, mais rien n’y fait, je ne supporte pas le terme « nappy » quoiqu’on puisse en dire. Pour moi, c’est comme si j’associais mon désir de redevenir à mon état originel à une quelconque mode ou pratique inspirée des US, etc…. Mis à part mon non-acceptation de ce statut pour décrire mes cheveux naturels, je daccorise avec l’ensemble de tes propos. Bisous.

    J'aime

  2. Au delà du grattage de peau et lissage de cheveux (lol) tes parents ont su t’inculquer les valeurs essentielles mêmes… S’accepter tel quel avant tout, être fièr(e) de sa culture, ses origines, son identité au lieu de chercher à plaire au monde ou faire comme les autres (l’exemple de la petite qui veut être brune comme sa cousine l’illustre bien)… Chapeau! Bel article!

    J'aime

  3. J’aime beaucoup ton texte parce que c’est un crii pour s’accepter. Tu as eu la chance d’avoir cette force de caractère là qui t’a permis d’imposer ton « toi ». Je pense qu’au delà de la peau et des cheveux (team défrisée :p), c’est surtout de se connaître, de s’aimer pour ce que l’on est et d’apprendre que toutes les beautés, tous les caractères existent dans le monde.

    J'aime

  4. Très belle plume avec ce style d’écriture empreint des langues africaines. Je ne connaissais pas ces expressions : « teint climatiseur » et « teint de la tenue militaire », qu’est-ce que ça veut dire ? Ta fille grandira épanouie si tu lui transmets ces valeurs qui ne peuvent que renforcer l’estime de soi.

    J'aime

    1. Merci Cygne noir teint climatiseur c’est le teint mat je ne saurais comment te l’expliquer. C’est un teint noir mais qui fait frais… Comme sorti du climatiseur. Quant à la tenue militaire réfère toi à ce à quoi ça renvoie. Une multitude de couleur qui ne sont en rien uniforme. Beurk

      J'aime

Alors, t'en penses quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s