Chronique d’une femme désabusée #TBC5


Source June.fr

Plus j’avance dans ce contest, plus je me demande quelle mouche nous a piqué… La perversité de certains thèmes nous laisse parfois page blanche bouche bée. Je dois avouer que je ne suis pas très à l’aise dans les exercices où il est attendu de moi que je donne mon point de vue sur un sujet. Le #TBC sur les relations extraconjugales était déjà assez « éprouvant » que j’aurais préféré parler de généralités plutôt que de faits de société. Mais le TBC n’est notre que pour publier et non pour choisir les sujets.
Pour cette 5 ème édition, je répondrai à la question suivante : Se marie t-on par amour ou par intérêt et calcul ?
Je vous vois déjà sourire mais avant de me préjuger lisez plutôt.

Quelques années plus tôt.
Comme toutes les filles de son âge, Maéva rêvait au prince charmant. Les harlequins, les comédies musicales voilà autant de choses qui berçaient son quotidien d’adolescente.

Ces diamants la

Pour elle, l’amour était dans les films où tout est beau et rose et ils se marièrent, vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants. L’amour oui l’amour, elle avait même le kit de la parfaite love use de son gars. L’amour que l’amour et il ne saurait en être autrement. Pendant ses années de collège, elle fit la rencontre d’un jeune collégien comme elle. Martin, adolescent au joli minois, faisait l’unanimité chez ses congénères de sexe féminin.

Pour Maéva; Martin était « beau comme le soleil »

A 17 ans l’amour c’est le pain et l’eau fraîche… pourrait il en être autrement… De la troisième à la terminale nos tourtereaux ont fait du chemin ensemble. Martin était nguémé mais elle s’en foutait… Dieu sait qu’elle a eu des demandes en mariage de mecs pleins aux as mais va savoir pourquoi c’était Martin Akamba qu’elle voulait.

Pourtant, si Martin était beau comme le soleil, Maéva, était la lumière qui brillait dans les ténèbres (dans ma langue maternelle, l’expression consacrée est briller comme la lune). Sa beauté et son désintéressement lui valaient les quolibets de ses copines.  » Maéva, ta part nous dépasse, quand les gens rêvent de croiser les capos, ta part c’est seulement les petits kakaba tu vois. Tsuip. Si on me donnait ta beauté ouaaaa. Dieu sait comment il fait ses choses. Grrrrr ».

De nos jours
Le bacc en poche, les chemins commencent à se dissocier. Maéva sous l’instruction de ses parents doit aller en aux États Unis et la soeur aînée de Martin le veut en Australie. Que faire?
C’est décidé après concertation ils prévoient d’annoncer leur projet de mariage à leur différente famille.
– Ma fille, tu ne puises pas l’eau au puits chez ton père. L’homme qui viendra te chercher là, il doit être en mesure de te fournir le minimum. Et quand je dis minimum là, je l’indexe sur la vie chez ton père.
Je vais commencer l’autre ci comment se dit elle?
Je vous le fais en bref. Maeva a rompu pour épouser Edouard Bazogo, un capo qui a les 3 c ( Chèque, Chic, Choc). elle a confirmé le code avec la bague  de fiancialles, un gros caillou la surplombait… Les copines qui l’insultaient sont devenues ses combattantes ( les affaires des femmes krkrkrkrkrkrkrkr)

Bref….

Je comprends Maéva. Si vous m’aviez parlé de cette histoire il y a quelques années de cela j’aurais sûrement minauder Dieu, les valeurs bla bla bla… Mais voilà La vie m’a appris que l’amour ne suffit plus. Il faut autre chose. Car comme on dit chez moi : « est ce qu’on mange ça à midi? »
Petite note personnelle : j’adore les camerounaiseries et la richesse de ce langage. Il y a une expression pour tout 😂😂😂😂😂😂😂

Plus sérieusement je pense qu’il faut un minimum pour épouser une femme. L’amour est essentiel mais tu ne prends pas la fille de quelqu’un pour lui conter fleurette le ventre vide. Il y a des abus qui sont à la charge de celui qui s’engage. Si un gars décide d’épouser une « gold digger » nous quoi dans ça ?

Personnellement mon futur devra avoir un peu plus qu’une belle gueule. Les hommes aujourd’hui sont devenus tellement intéressés que je serai idiote de louper le coche. Dieu merci, je n’ai pas eu à faire l’expérience du mariage pour l’amour et l’eau fraiche, mes expériences se sont limitées au « copinage » après avoir réalisé que l’amour comme on le voit dans les films est du pipot, j’ai décidé que je ne me laisserai plus arnaquer….

Traitez moi de tous les noms d’oiseau mais de grâce les goûts et les couleurs ne se discutent pas, merci de respecter.

Défi rempli… rdv chez mes compères.

Elieko
Tchoupinov

  1. Ah ah ah ah ah ah ah ah copine c’est toi kit connaît. ..la vie ne donne pas le.lait..

    J'aime

    Réponse

  2. Peut-on prendre la décision de mariage que deux ados de terminale prennent au sérieux? A cet âge (chronologique et/ou mental) là on dit ou fait des choses de façon naïve, et c’est certainement de cette naïveté qu’est partie la décision de se marier. Et puis, j’aimerais savoir d’après l’histoire, Maéva voyage-t-elle toujours après s’être mariée à Bazogo? Parce que je pense que c’est le voyage qui l’a décidée à se marier. D’ailleurs, pourquoi voulait-elle se marier au début? Pour éviter de voyager ou bien pour voyager mais étant mariée à Akamba? Juste pour comprendre hein, leur histoire-ci m’intéresse beaucoup.

    Oui, des goûts et des couleurs, on ne discute pas. Nous (les lecteurs) ne sommes pas là pour contredire ta position, mais pour la comprendre (via des arguments).

    Comme tu l’as dit, il faut un minimum pour épouser une femme. Mais est-ce que ce minimum-là ne peut pas être une source d’amour? Parce que parfois on aime quelqu’un parce qu’il s’habille bien, ou bien parce qu’il est hi-tech. Et pour bien s’habiller ou bien être hi-tech, il faut de l’argent. Je me dis qu’il y a toujours un peu d’amour, et que cet amour naît de l’intérêt (beauté, argent, éloquence, « fraîcheur », intelligence etc etc).

    J'aime

    Réponse

  3. […] rédigé dans le cadre de The Blog Contest! Je vous invite à lire la vison de Christian et de Armelle sur ce même […]

    J'aime

    Réponse

  4. Hello .

    La chute de l’histoire-ci hum. Je pense qu’après ses études en Australie le 1er gars aurait pu lui offrir un standing de vie tel que celui que ses parents lui offrent. En plus ici, les parents sont présentés comme ceux qui orientent clairement les choix de leurs filles…

    Mais j’aime beaucoup ta conclusion !

    N’hésite pas à faire un tour sur http://www.hopefuldeb.com , je me suis joins à vous 🙂 !

    J'aime

    Réponse

  5. Waouhh pour un article qui remonte les bretelles c’en est un. Bravo Armelle. Désabusée ou réaliste par rapport aux choix, parfois froid qui se présente à nous ?

    J'aime

    Réponse

  6. Lol! Le mariage c’est comme le marathon hein! Ce n’est pas parce que tu es en tête durant toute la course que tu vas forcément arriver en premier!! A l’heure du bilan la chose qu’on regarde c’est qui a passé la bague au doigt finalement!!

    J'aime

    Réponse

  7. tu ne voulais pas écrire ou bien? De me dire m ême en one to one pardon!!

    Aimé par 1 personne

    Réponse

  8. waaaaaaaaaah le thème ci t’a tellement vex que tu as sortie ta version téténova 😀
    Néanmoins je kiffe la conclusion, elle est PRATIQUE 😉 Kedi on participe au prochain #TBC
    En espérant que le prochain thème ne forcera pas à rendre Doc Word vierge lol

    Aimé par 1 personne

    Réponse

  9. Clap clap clap bel Article moi je dirais tout simplement, dans la vie il faut être réaliste et non passionnée

    Aimé par 1 personne

    Réponse

  10. haha j’ai aimé. On ne vit pas d’amour et d’eau fraîche mais j’aime à croire que l’amour existe encore.

    Aimé par 1 personne

    Réponse

  11. Rien qu’aimer quelqu’un c’est deja faire preuve d’interet: Rechercher ce qui nous manque et que l’autre peut nous apporter! On ne vit pas QUE d’amour et d’eau fraiche ms il faut 1min d’amour pour endurer et supporter. J’aime bien la franchise avec laquelle tu traites tjrs tes articles 😉

    Aimé par 1 personne

    Réponse

  12. J’aime beaucoup ton histoire et surtout ta conclusion!!!!

    J'aime

    Réponse

Alors, t'en penses quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :