L’Homme qui répare les femmes -The Blog Context


alt=Description de cette image, également commentée ci-après
Denis Mukwege

Nul n’est prophète chez soi, et allez savoir pourquoi, beaucoup de nos frères africains ont vu leurs noms  oubliés des pages de livres d’histoire pour des raisons très mystérieuses. Apparemment l’une des justifications viendraient du fait que nous autres africains sommes ou étions une civilisation de l' »oral »! C’est ce qui se dit! Visiblement le Sultan Njoya qui a inventé l’alphabet bamoun devait être « Hellène »; ok je retire mes propos teintés de sarcasme.

De plus, si on considère que l’Afrique n’a pas écrit son histoire, ni celle de personne d’ailleurs, comment pourrait-on se plaindre d’être les éternels laissés pour compte! Il faut dire qu’on aime bien ça! Notre valeur intrinsèque et même notre conviction n’ont de raison que si « Occidental Award » les portent au devant de la scène. Les clivages culturels, ethniques, linguistiques, traditionnels sont tels que nous préférons cracher sur nos valeurs et ériger  en suprême valeur l’autre, le non africain! Oui! C’est dommage et ainsi nos héros sont ceux des « blancs », nos valeurs et nos idéaux également…

-Avant que je ne sois fusillée, sachez que je ne remets pas en question les différentes initiatives visant à valoriser les ressources internes; mais de mon point de vue, il reste encore BEAUCOUP à faire. Peut-être que les choses ont changé mais quand je faisais les bancs au collège, la propension à parler de Christophe Colomb était plus grande que celle d’évoquer Soundiata Kéïta. Si je me trompe, ne m’en tenez pas rigueur!-

Revenons aux Héros car tel est le centre d’intérêt qui nous réunit pour ce #TBC4 (les héros Africains Oubliés) dont le thème nous est inspiré par Claudia  la maléfique. Et avant de « défendre » mon angle de vue, tentons de définir c’est quoi un héros? J’ai cherché hin! Je vous jure, j’ai fait le tour! mais aucune définition ne me convient. Pourquoi? Parce que pour moi, nous sommes tous des héros, chacun à son niveau fait des choses remarquables et extraordinaires, qui mériteraient d’être médiatisées mais qui restent anonymes. Notre quotidien est fait de personnes anonymes qui forcent le respect et l’admiration tant leurs actes relèvent du sacerdoce et tant ils ne recherchent pas la reconnaissance…

Vous aurez compris que mon propos sera de lutter contre les oublis et autres tendance à ne récompenser qu’à titre posthume. Si nous ne pouvons définir clairement c’est quoi un Héros (ça change selon les contextes), accordons nous au moins sur ses qualités:

Il est investi d’une mission, désintéressé, passionné, altruiste, courageux …

Le héros dont je  voudrais vous entretenir  a je pense toutes ces qualités. C’est un homme de conviction qui a fait du sort de ses compatriotes son cheval de bataille.

Il est pour moi un héros. Alors que se profilait pour lui une vie de pacha avec les avantages qui s’y attachent, il a abandonné carrière, statut et tout laissé en Europe pour  retourner chez lui en RDC (République Démocratique du Congo) pour partir de zéro et venir en aide à une frange de la population oubliée des autorités, oubliée de la Communauté Internationale et de ses grands discours pour et sur les Droits de l’Homme…. Il est devenu et permettez moi l’analogie l’humble qui lave les pieds des naufragés de la vie. Je fais exprès allusion à ce passage vous rappelle sans doute le lavement des pieds évoqué dans les Evangiles ! Oui c’est comparable ! On ne présente plus cet homme est en Europe, mais en Afrique combien le connaissent ? Combien de personnes savent qu’il redonne à nos mères, sœurs, tantes et enfants et parfois même bébés leur dignité ? Des femmes bafouées, humiliées dans leur chair et leur âme à jamais transformées ? Des femmes devenues malgré elle des victimes et armes de guerre ? Il est le seul à s’être arrêté sur leur sort, celles que les grands discours et conventions savantes ont laissées sur le bas côté. A plus d’un titre cet homme est un héros, un rescapé car son combat dérange ! « C’est un homme qui répare les femmes ! »

. Réparer parce qu’il reconstruit des organes génitaux détruits par la bêtise des hommes. Il est le témoin d’innommables cruautés ; et malgré les attentats à sa vie, malgré les menaces de mort, il est, là fidèle au poste!

 Oui mais voilà,  Nul n’est prophète chez soi !

Il a été pressenti par deux fois au Nobel de la Paix, mais de vous à moi, cela est-il possible ? j’ai mon avis sur la question : Son domaine d’activité rappelle à tous les donneurs de leçons qui n’apportent jamais de propositions concrètes, leur lâcheté et leur hypocrisie. La récompense suprême leur obligerait à reconnaître qu’ils ont failli à leur mission.

Denis Mukwege est héros africain et prix Nobel de la vie

Mais qu’à cela ne tienne si un jour, il l’obtient TANT MIEUX, mais en attendant ce jour, je suis fier de lui car c’est un exemple d’abnégation et de persévérance. Un héros des temps modernes… Un héros africain qui sait surement que ce n’est pas en Afrique que le tapis rouge lui sera déroulé.

Et pour finir car il faut bien que je m’arrête, je voudrais faire un plaidoyer: celui du retour à nos valeurs, nous Africains avons tendance à citer en exemple l’Occident qui lui s’arrange pour nous piétiner, gommer et marginaliser du grand carrefour qu’est la mondialisation. Au début je l’avoue, j’ai maudit Claudia qui a le chic de trouver des thèmes bizarres. Mais bien y réfléchir, cela pousse la réflexion et au débat. Quand arriverons nous à mettre en avant l’Afrique qui gagne? Une fois de plus, je ne nie pas les avancées en la matière. NON, je voudrais juste que ce soit automatique. Réapproprions nous nos histoires, valorisons nos héros et battons nous pour qu’ils soient reconnus. De grâce, dépassons les détails que sont la nationalité, l’ethnie et autres stupidités.

BON voilà.

Défi relevé et si nous allions voir ce que mes co challengers ont fait?

Elie

Tchoupinov

Dani

Téclaire

The Blog Contest,  comment en sommes nous arrivés là? Voici ma version de l’histoire  ICI.

11 commentaires sur « L’Homme qui répare les femmes -The Blog Context »

  1. Massah. ..je plains déjà kiki et Élie. .ah ah ah ah ah ah ah ah sur qu’ils n’ont MM pas encore trouver leur angle t’attaque. .Massah encore… chapeau un bizarre si bien édifié si bien écrit. ..sa donne une autre visions des thèmes bizarre que Claude peux proposer..je ne connais pas ce Dénis mais c’est le masculin de Denise..donc j’ai retenu je vais aller chercher…franchement bravo mon amour tu me surprend chaque jour..défit relevée avec la manière en plus..

    Aimé par 1 personne

  2. Je n’ai pas encore écris mon article ni trouvé l’angle d’ailleurs mais j’ai lu le tien qui est très vrai et profond. Et comme c’est vrai il ya tant de héros qui restent dans l’ombre. Merci Leyo de maintenir le niveau. La bise ♥

    J'aime

  3. Wawwww! Ton article est comme un son de cloche sur la façon dont nous les africains avons tendance à attendre la reconnaissance sinon à « vouloir » exister à travers les yeux des occidentaux. Il y a tellement de gens qui font de choses bien autour de nous et pour nous, et que nous même nous avons du mal à valoriser… Mais la faute ne serait-elle pas partagée? Quand on sait aussi que l’africain lui même regarde souvent son frère d’un « mauvais » œil?? #JustAsking

    Et aussi… Belle plume!!! 😉

    J'aime

  4. Superbe texte et surtout une belle leçon. Denis Mukwege je ne le connaissais pas mais maintenant si. Et c’est justement ce que j’attendais de ce thème, qu’on découvre ou redécouvre des personnalités africaines à admirer et dont la notoriété n’est pas faite car moins sujet à la médiatisation de leurs comparses européens. Donc merci Armelle

    J'aime

  5. Beau texte. Je déplore cependant l’insuffisance des détails sur ce docteur – Oui, il y a un lien, mais je n’ai aucune envie de cliquer dessus. Je m’attendais à trouver beaucoup plus d’infos sur ce monsieur dans ton article, sans avoir à googler son nom (je sais, je suis paresseux 😉 )

    Aimé par 1 personne

  6. Bravo, j’aime beaucoup ton texte et je partage sans réserve ton plaidoyer final.
    Le Docteur Mukwege est effet un véritable héros ,je n’ai entendu parler de lui qu’il y a environ deux mois lorsqu’il a reçu le prix Sakharov et je me suis intéressé au personnage, dont le travail pour les femmes est formidable.
    Ils sont pourtant nombreux comme ça, ces héros africains qui nous sont contemporains (ou non) ,mais dont on ignore tout(le nom, le travail, l’impact sur notre quotidien ,etc…).L’exemple de ce gynécologue m’a notamment fait penser à Arthur Zang,ce jeune ingénieur camerounais, créateur de Cardiopad,cette tablette médicale qui permettra de sauver des vies des personnes atteintes de pathologie cardiaque.
    Mais aucune visibilité n’est donnée aux travaux et autres œuvres de nos héros(anciens ou actuels),pire, ils sont bafoués, ignorés et même parfois vilipendés sur leur propre terre où on s’évertue à chercher ailleurs des modèles, des idéaux. C’est une bien triste maladie de la mémoire , forme de drogue des consciences, dont j’ai la faiblesse de croire que l’Afrique s’en désintoxiquera bientôt et elle ne pourra le faire que toute seule.
    Bravo encore et merci pour ton texte.

    J'aime

  7. Bon exceptionnellement je vais être un peu dure. Je trouve que le thème vous a donné du fil à retordre pour une fois (Tchoupi et toi, je n’ai pas encore fini le tour). Je ne reviendrai pas sur ton beau sens de la prose qui n’est plus à remettre en question mais ici aussi je reste sur ma faim. Un héros, c’est à mon sens, un histoire, un parcours, une singularité et pas seulement des actes, en somme on ne devient pas héros par hasard. Or, tu ne fais que suggérer la particularité de ce monsieur que je ne connaissais pas. Je sens bien que c’est un être exceptionnel mais je me sens malheureuse de n’avoir plus de détails. Nos héros à mon sens ne devraient pas juste être effleurés mais décrits en profondeur, analysés, disséqués pour ressortir leur substantifique moelle. Oui, un je ne sais quoi me manque… mais la poète en toi demeure source d’inspiration. Bisous.

    J'aime

Alors, t'en penses quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s