« Il se trouve que les ¾ des magazines sont destinés aux femmes blanches et aux tailles 36 et je ne veux plus nourrir cette industrie-là »


SAM_3881Lors du vide dressing et troc beauté j’ai fait la connaissance de Gaëlle Vanessa Prudencio plus connue sous Vanoue, une jeune dame pétillante, pleine de vie et bien dans sa tête.

J’ai tout de suite été impressionnée par la bloggeuse et par son travail. Très vite alerte sur la marginalisation des femmes fortes, elle a su saisir la balle au rebond en se dévouant très tôt à la cause. Dynamique et engagée, elle est à ses heures perdues mannequin Plus-size pour notre plus plaisir.

Je vous ai dégoté une interview avec cette dame hors du commun.

Leyopar : bonjour, peux-tu te présenter?

Vanoue : bonjour je suis Gaëlle Vanessa du blog Curly and Curvy closet plus connu par les pitreries de Vanoue qui est un blog de mode axé sur la mode pour les rondes et je parle aussi un peu de beauté. Pas énormément mais assez pour que toutes les filles se reconnaissent et vu que j’ai les cheveux naturels, également j’aime bien le mettre en avant.

L : pourquoi Pitreries de Vanoue et pas dans le monde de Vanoue

V : au départ je ne prenais pas mon blog au sérieux, je le faisais comme ça vu que j’aime souvent faire le clown. Et je n’y voyais de péjoratif. Mais effectivement depuis 8 ans que le blog existe, j’ai évolué et forcément le mot pitrerie n’est plus d’actualité. Il est devenu que The Curly And Curvy Closet qui me correspond plus et qui s’adresse à un large public puisque mon blog est bilingue (anglais & français)

L : de plus en plus en Europe et même en Afrique le standard de beauté est représenté par des tailles 36-38. Les femmes fortes sont pour ainsi dire « oubliées » et marginalisées dans le monde de la mode, t’es-tu sentie comme un cheveu dans la soupe?

V : Non, jamais car j’ai la chance d’avoir un caractère qui fait que j’ai jamais été complexée et j’ai toujours essayé de dépasser mes limites. Depuis mon bas âge étant parfois la plus ronde, j’ai toujours fait du sport, j’ai toujours essayé de me mettre en avant. Le côté pitre vient aussi de là à vouloir être visible et faire rire les autres. C’est en prenant de l’âge que je me suis rendue compte qu’il y avait de l’écart entre moi et les autres femmes.

L : as-tu rencontré des obstacles ?

V : des difficultés c’est plus dans le monde de la mode. Je suis à l’aise avec mon corps. S’habiller comme tout le monde était un vrai challenge et aussi pour ça que j’avais commencé le blog ; pour partager mes aventures vestimentaires et c’est encore difficile aujourd’hui de s’habiller au-delà d’une taille 46 dans les magasins ; même s’il y a eu du changement, il y a beaucoup de progrès grâce aux blogs notamment. Depuis 4 ans en France et aux Etats Unis, la « voix » des bloggeuses avec l’appui de nos abonnés, a permis de faire évoluer l’industrie de la grande taille. Il y a de gros progrès mais il reste encore beaucoup de choses à faire.

L : c’est quoi tes astuces beauté ? Tes couleurs fétiches ?

V : déjà je porte de tout, je suis en guerre contre le noir et le sombre même de temps en temps j’aime bien. Je porte beaucoup de jaune, ça me va bien. J’aime aussi le vert. Et je porte de beaucoup de robe je suis très girly (fifille) car je crois que c’est qui me va le mieux. Du fait de ma morphologie, j’ai plus de mal à trouver des pantalons. Ça c’est pour les vêtements

Côté beauté je suis une addict du beurre de karité et de l’eau (1.5 litre/jr), je vis en France donc avec le froid j’ai très souvent la peau sèche et pour le coup, le beurre de karité  est mon meilleur ami pour ma peau et mes cheveux.

Autre chose, je me démaquille tous les soirs.

Pour finir,  je suis persuadée que la positive attitude fait partie des secrets de beauté.

L : as-tu des conseils à donner aux filles mal dans leur peau, car quand elles ouvrent les magazines ce n’est pas des femmes fortes qu’elles voient ?

V : déjà, il faut s’aimer tel qu’on est. On pense souvent à tort que c’est le regard des autres qui nous fait nous accepter. Ce n’est pas vrai. Tout commence par nous-même et pour ça un travail introspectif doit être fait. Et c’est quand on est bien avec soi-même que les autres nous perçoivent comme quelqu’un de bien dans sa peau.

Après il faut arrêter de regarder les magazines  qui ne nous mettent pas en valeur. Moi je pars du principe que je ne vais pas acheter ce qui ne me correspond pas. Il se trouve que les ¾ des magazines sont destinés aux femmes blanches et aux tailles 36 et je ne veux plus nourrir cette industrie-là.

Je me consacre aux magazines pour hommes et femmes noires, sur ceux qui nous valorisent.

Et pour finir ne pas trop se prendre la tête, il suffit de trouver une chose qu’on aime chez soi et le mettre en valeur

L : merci

V : merci à toi

Vanoue est disponible sur :

http://www.thecurvyandcurlycloset.com/

Pinterest

Instagram

Tumblr

Facebook

Twitter

Mail: lespitreriesdevanoue@gmail.com

Alors, t'en penses quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s